Mode d'emploi

La VAE, pour qui ?

 

La VAE s'adresse à toute personne qui peut justifier au moins un an d'expérience professionnelle et/ou personnelle, quels que soient son statut et son niveau scolaire :

 

- salarié(e)s : en CDI, CDD, Intérimaires ;

- non salarié(e)s :  exploitants agricoles, artisans, professions libérales, travailleurs indépendants ;

- agents publics, titulaires ou non ;

- demandeurs d'emploi, indemnisés ou non ;

- bénévoles ayant une expérience associative ou syndicale ;

- sportifs de haut niveau ;

- titulaires d'un mandat électoral local ou d'une fonction élective locale.

 

Quelle expérience est prise en compte ?

 

L'expérience prise en compte doit avoir un rapport direct avec le contenu du diplôme visé et avoir été exercée de façon continue ou non.

  

Lorsqu'il s'agit d'activités réalisées en formation initiale ou continue, peuvent être prises en compte :

 

- les périodes de formation en milieu professionnel ou de mise en situation en milieu professionnel,

- les stages pratiques,

- les préparations opérationnelles à l'emploi,

- les périodes de formation pratique de contrat d'apprentissage

 

ATTENTION !

 

La durée des activités réalisées hors formation doit être supérieure à celle des activités réalisées en formation.

 

Quelles certifications peut-on obtenir par la VAE ?

 

La VAE a vocation à s'appliquer à l'ensemble des certifications professionnelles dès lors qu'elles sont inscrites dans le Répertoire national des certifications professionnelles (RNCP) et que le règlement d'obtention de cette certification ne l'interdit pas (notamment pour des raisons liées à la santé, à la sécurité ou à la défense nationale).

 

Par le terme "certification", on entend :

 

- Les diplômes relevant des ministères (Agriculture, Education nationale, Jeunesse et sports, Santé,...)

- Les titres à  finalité professionnelle délivrés par des organismes publics ou privés (CNAM, EGC, …)

- Les certificats de qualification professionnelle (CQP) des branches professionnelles.

 

Une certification atteste officiellement qu'une personne est en mesure d'exercer une ou plusieurs activités professionnelles précises, avec un niveau de responsabilité et d'autonomie donné. Elle garantit que le titulaire possède les compétences nécessaires à la réalisation de ces activités.

La certification à  finalité professionnelle a une réelle valeur juridique et administrative. Elle peut donner des droits pour :

 

  • passer un concours ;
  • accéder à des formations ;
  • être embauché et exercer une activité professionnelle ;
  • dans certains cas, percevoir un salaire déterminé, en particulier quand les certifications sont reconnues dans les grilles de classification des entreprises ou dans les conventions collectives de branches professionnelles.

 

ATTENTION !

 

Un diplôme d'enseignement général (Brevet des collèges ou Baccalauréat L...) ne peut pas être obtenu par la VAE.

 

 

Quelles sont les étapes d'une VAE ?

 

Le parcours du candidat à  la VAE s'effectue en différentes étapes qui peuvent prendre des formes et des durées différentes selon l'organisme ou l'institution qui délivre le diplôme visé.

Les principales étapes d'un parcours de VAE sont les suivantes :

 

1. S'informer, s'orienter

2. Déposer la demande de VAE et attendre notification de la recevabilité

3. Se préparer à l'évaluation du jury et se faire accompagner

4. Etre évalué par le jury

5. Développer de nouvelles compétences en cas de validation partielle

 

 Etapes du parcours de VAE

 

 
 
1.   S'informer sur la VAE
 

"J'ai plus d'un an d'expérience et je suis très motivé pour obtenir une certification en lien avec mes années d'expérience. Que dois-je faire ? Qui aller voir ? Comment savoir quelle certification je peux valider ?"

 

L'information et le conseil sur la VAE sont gratuits et vivement recommandés avant de se lancer dans cette démarche.

 

En 2007, l'ex-Conseil Régional de Martinique a labellisé un dispositif d'information et de conseil sur la VAE, qui assure un service de proximité gratuit et ouvert à tous.

 

 

 

Ma situation...

 

  A qui m'adresser ?   Pour...
J'ai entendu parler de la VAE mais je ne sais pas si elle me concerne   l'Espace d'information le plus proche   Une information générale
La VAE me concerne mais j'ai besoin d'un conseil et d'être conseillé pour identifier le diplôme pouvant me correspondre   le Point Relais conseil   Un entretien personnalisé
Je sais quel diplôme valider et je veux entamer les démarches de VAE   l'organisme certificateur ou valideur responsable du diplôme   Accomplir les formalités d'inscription

 

Les Espaces d'information informent de façon générale et orientent en amont de la démarche de validation ;

 

Le Point Relais Conseil (PRC) informe également mais propose une aide personnalisée à la clarification du projet de VAE et au choix de la certification la plus adaptée ;

 

Les Organismes Certificateurs ou Valideurs sont les autorités responsables des diplômes. Ils informent aussi sur leurs propres procédures, délivrent et instruisent les dossiers, accompagnent les candidats jusqu'au passage devant le jury.

 

Où s'informer sur la VAE en Martinique ?

 

2. Obtenir la recevabilité

 

"Je me suis rendu dans un espace d'information et de conseil en VAE ; le conseiller m'a aidé à choisir le diplôme le plus adapté à mon projet professionnel et m'a donné les coordonnées de l'organisme valideur qui délivre cette certification. Que dois-je faire maintenant ?"

 

L'étude de recevabilité administrative est une étape obligatoire à toute démarche de validation des acquis de l'expérience.

 

Vous devez faire vérifier que votre demande est recevable en :

- prenant contact avec les instances qui délivrent la ou les certifications que vous visez

- complétant le dossier de demande de recevabilité (livret 1) et en fournissant des justificatifs sur la nature et la durée des expériences.

 

Les critères de recevabilité sont fixés par arrêté ministériel pour les diplômes et les titres délivrés au nom de l'Etat ou par décision de l'organisme qui octroie la certification. L'étude de recevabilité administrative constitue une phase obligatoire à  toute démarche de validation des acquis de l'expérience.


3. Se préparer à l'évaluation par le jury

 

"Ma demande est recevable. J'ai reçu mon dossier de présentation des acquis. Puis-je me faire aider pour la rédaction de ce dossier ?"


En fonction de la certification visée, il existe deux modalités d'évaluation :

 

  • En entretien : vous devez constituer un dossier écrit à destination du jury. Ce dossier comporte plusieurs questions vous invitant à décrire au mieux vos activités. Vos réponses permettent de mettre en relation vos compétences actuelles avec celles visées par la certification visée.

 

  • Lors d'une mise en situation de travail (titres du Ministère  chargé de l'emploi). Dans ce cas, vos compétences sont évaluées en situation de travail, réelle ou reconstituée. Cette mise en situation s'accompagne d'un dossier écrit.
 

Pour vous aider à bien vous préparer au passage devant le jury de VAE, vous pouvez bénéficier d'un accompagnement méthodologique tel que le préconise la loi « toute personne dont la candidature a été déclarée recevable […] peut bénéficier d’un accompagnement dans la préparation de son dossier et de son entretien avec le jury en vue de la VAE ».

 

L'accompagnement VAE comporte un module de base consistant en une aide :

  • pour formaliser son dossier de validation, préparer l’entretien avec le jury, et parfois, la mise en situation professionnelle,

 

  • pour décrire ses activités et son expérience au regard des exigences du référentiel de la certification visée.

 

Il peut aussi comprendre une assistance à l’orientation et à la recherche de financement pour la prise en charge d’une formation complémentaire.

 

Les prestataires d’accompagnement ou accompagnateurs peuvent être agréés par les certificateurs eux-mêmes ou être des prestataires indépendants. Le candidat est libre de choisir son accompagnateur.

 

ATTENTION !

 

L'accompagnement est payant mais il existe de nombreuses solutions pour le financer en fonction de son statut.

Consulter la rubrique « Comment financer sa VAE ? »

 

4. Etre évalué par le jury


"J’ai terminé la rédaction de mon dossier de validation et je dois me présenter devant le jury : comment se passe l'évaluation du jury ?"

 

Le jury est composé de représentants qualifiés des professions (employeurs ou salariés) et d'enseignants ou de formateurs. Il vérifie :

 

  • si les expériences ont constitué des situations d'apprentissage dans les fonctions et le niveau auquel mène le diplôme visé
     
  • si l'expérience correspond aux connaissances, aptitudes et compétences du diplôme
     
  • si la description des activités ou si les mises en situation prouvent :

- la présence des compétences,

- la maîtrise des connaissances sous-tendues,

- les aptitudes à maîtriser les situations professionnelles et personnelles en lien avec ce diplôme.

 

Au final, le jury délivre tout ou partie de la certification. Sa décision est notifiée officiellement.

 


L'organisation des jurys VAE relève de la compétence de l'instance qui délivre la certification. L'accès est gratuit ou payant selon les instances mais il existe des moyens pour se le faire financer.

 

5. En cas de validation partielle, développer ses compétences


La loi du 8 août 2016 précise que les parties de certification sont définitivement acquises et peuvent éventuellement permettre des dispenses d'épreuves.

 

Si vous n'obtenez qu'une partie de la certification, le jury vous indiquera les connaissances, les aptitudes, les compétences dont il vous reste à faire preuve et qui feront l'objet d'un contrôle complémentaire.

 

Pour les développer, vous pouvez soit:

 

- vous engager dans de nouvelles expériences,

- suivre un complément de formation,

- produire un rapport, un dossier, un mémoire.

 

Pour vous aider, s'il y a lieu dans cette dernière étape, les accompagnateurs des instances de validation peuvent vous dispenser un conseil sur la mise en œuvre d'un parcours individualisé.

En cas de complément de formation nécessaire, vous devez vous adresser à un organisme de formation. Cette dernière démarche a un coût mais vous avez la possibilité de la faire prendre en charge.

 

 

Comment financer sa VAE ?
 

La VAE est assimilée à une action de formation continue (art. L.6313-1 du Code du Travail), elle peut à ce titre faire l'objet d'une prise en charge partielle ou totale.

 

Le coût d'une VAE est variable et plusieurs paramètres entrent en ligne de compte : certificateur, statut du demandeur, niveau de la certification visée, organisme, région… Les frais consécutifs peuvent être liés :

 

- à la procédure de validation chez les certificateurs : dossier, gestion administrative, inscription ;

- à l’accompagnement à l’élaboration des livrets 1 et 2 ;

- aux frais annexes (déplacements, matériels…) ;

- aux coûts de formation : dans le cas d’une validation partielle, le candidat peut être amené à suivre une formation complémentaire, en fonction des préconisations du jury.

 

Il existe différents financements selon votre situation professionnelle.

 

  • Pour les salariés :

-  Le Plan de formation de l’entreprise ;

-  Le Compte personnel de formation (CPF ex. DIF) ;

-  Le Congé VAE.

 

  • Pour les demandeurs d’emploi, il est également possible d’obtenir un financement par :

-  La Région ;

-  Le Pôle emploi ;

-  Le Compte personnel de formation (CPF) ;

-  Le Congé VAE pour les demandeurs d’emploi ayant été titulaire d’un CDD.

 

Modalites_financement_VAE

 

 

Qui finance les actions de VAE Martinique ?

 

 

ATTENTION !  La loi prévoit un délai de franchise d'un an entre deux congés de validation. 

 

Pour en savoir + consultez Financer une démarche de VAE

 

Pour aller plus loin :

Le portail national de la VAE

 

 

 

 

 

Nous Contacter