Construire son projet

L’orientation détermine en grande partie le métier que l’on va exercer pendant des années. Elle doit donc être en adéquation avec le parcours, les intérêts personnels et professionnels, les aptitudes, mais également la personnalité et la motivation.  

Dans la mesure où les carrières sont de plus en plus sinueuses et changeantes, un individu doit désormais être capable de se projeter dans différents métiers, de viser plusieurs entreprises, dans des secteurs variés, de savoir s’adapter à un monde qui change. 

Mais pour définir un projet professionnel, il faut, la plupart du temps, faire un travail sur soi afin de mieux se connaître et de pouvoir se projeter dans l’avenir. 

Ceci implique donc de se connaître et de bien assimiler tous les aspects de la profession choisie tout en prenant en compte les possibilités de formation qui nous sont proposées et l’état actuel du marché du travail. 

La réflexion sur le projet professionnel peut intervenir à toutes les étapes de la vie : à la fin des études, lorsque vous l’on est en poste ou même à la veille de la retraite.  

Elle nécessite un questionnement, tant au niveau personnel que professionnel, sur ses attentes, ses compétences, son expérience et ses objectifs professionnels.  

Qu’est-ce qu’un projet professionnel ? 

Le projet professionnel peut être défini comme un plan que vous établirez afin d’atteindre un objectif professionnel final

Le projet professionnel se construit. Vous en serez le principal acteur. Il nécessite de bien se connaître : ses envies, son savoir-faire mais aussi son savoir-être. 

À quoi sert le projet professionnel ? 

Avez-vous une idée du ou des métiers que vous souhaitez exercer et des études qui y mènent ? 

Combien de temps êtes-vous prêt.e à consacrer à vos études ? 

Envie de changer d’emploi, comment se décider ?  

Vous êtes en poste dans la même entreprise, vous ne vous sentez plus à votre place  

Vous venez de quitter votre emploi car vous vous êtes aperçu.e que vous souhaitiez vous réorienter. 

Avoir un projet professionnel permet de garder le cap et de savoir exactement vers quel horizon on se dirige. 

Le projet professionnel permet notamment de : 

  • Définir un parcours de formation adapté avec le ou les métiers choisis, tout en prenant en compte ses aspirations personnelles et professionnelles immédiates et futures 
  • Prendre conscience de la valeur ajoutée de son parcours et de son expérience 
  • Bien identifier toutes ses compétences, son expertise et son savoir-être 
  • Savoir ce que l’on veut faire et dans quel type d’environnement on souhaite évoluer 
  • Engager et orienter sa recherche autour d’un objectif clair et précis 
  • Pouvoir mieux parler de soi et de sa valeur professionnelle auprès d’un employeur 
  • Être capable de « se vendre » dans le cadre d’un entretien de recrutement 

Comment construire son projet professionnel ? 

La construction d’un projet professionnel se fait par étapes.  

Étapes clés du processus

  • Faire le point sur ses acquis professionnels : 

Le projet professionnel débute par une sorte de bilan personnel et professionnel. Il servira de base à son élaboration. 

Au fil de votre parcours, vous avez accumulé des connaissances, des savoir-faire, des expériences. 

Avant de vous engager sur une nouvelle voie, vous devez prendre le temps de faire le point sur tous vos acquis.                                                                                                                                                    

Faire un état des lieux sur vos compétences, vos goûts, vos centres d’intérêt, vos qualités et vos défauts peut déjà vous donner quelques pistes. 

Bon à savoir : la loi n° 2018-771 du 5 septembre 2018 a mis en place le conseil en évolution professionnelle (CEP) (renvoi vers la fiche conseil en évolution professionnelle).  

Il permet un accompagnement gratuit et personnalisé dans la formalisation et la mise en œuvre d’un projet professionnel.  

Ce service est proposé par Pôle emploi, l’APEC, les missions locales, AKSIS et le CAP emploi pour les personnes en situation de handicap. 

  • Faire le point sur sa situation actuelle : 

Mener une réflexion sur ses propres valeurs, ses motivations profondes et son mode de fonctionnement est indispensable pour définir le projet professionnel 

Il est important de se poser les bonnes questions et à faire le point sur sa situation professionnelle actuelle :  

Quelle place votre travail occupe-t-il dans votre vie ?  

Qu’aimez-vous dans votre métier d’aujourd’hui ?  

Que souhaitez-vous faire évoluer dans votre emploi ?  

Quelles sont vos contraintes - financières, matérielles, familiales, géographiques ? 

Etes-vous capable de travailler seul ? En équipe ?  

  • Réfléchir à ses envies professionnelles et définir des pistes d’évolution professionnelle : 

« Qu’est-ce que je souhaite faire ? ». C’est à cette question que vous devez répondre.  

Pour y parvenir, récoltez tout d’abord un maximum d’informations sur les métiers que vous souhaiteriez exercer ou ceux qui vous attirent. Identifiez également ceux que vous ne souhaitez absolument pas exercer.  

Il faut aussi prendre en compte le marché de l’emploi, différent selon les secteurs professionnels, les régions, 

Quelles sont les opportunités du marché ? ses difficultés ?  

Quels sont les retours d’expérience des personnes qui travaillent dans le domaine ?  

Avant de vous lancer dans un projet professionnel, assurez-vous que vous vous engagez dans un métier d’avenir qui offre des débouchés.  

Pour faire le bon choix, il faut se poser les bonnes questions et le cas échéant soumettre son projet à un conseiller d’orientation. 

Plusieurs sites font le point régulièrement sur les secteurs et métiers qui recrutent : Pôle Emploi, la rubrique territoire et métiers de ce site, CLEOR Martinique, l’Étudiant, Onisep ou encore le site Orientation pour tous qui proposent un grand nombre d’études sur les métiers, les débouchés et les rémunérations. 

L’étape suivante consiste à envisager les possibilités de mobilité, d’évolution professionnelle ou de réorientation.  

L’objectif à ce stade est d’identifier les métiers qui pourraient vous correspondre.  

En d’autres termes, faire émerger un maximum de pistes en ayant un champ d’investigation large. 

  • Etudier la faisabilité du projet : 

Enfin pour l’avant-dernière étape, c’est la faisabilité du projet qui prime.  

Parmi toutes les pistes envisagées, quelles sont les plus sérieuses ? Quel est l’écart (de formation, de compétences) entre votre situation actuelle et le métier retenu ? Quel parcours envisager pour atteindre ce métier ? Existe-t-il d’autres options ? Quelles sont les freins éventuels ? Quels sont vos atouts pour réussir ? 

La mise en œuvre du projet professionnel 

Lorsque que vous avez bien réfléchi à ce que vous voulez faire, il est nécessaire de passer de la théorie à la pratique.  

La définition d’un plan d’action délimité dans le temps vous permettra de concrétiser votre projet professionnel.  

Les objectifs, étapes doivent y figurer pour que vous puissiez piloter votre avancement, et réajuster les actions au fur et à mesure.  

Ce plan d’action doit intégrer les moyens nécessaires, les contraintes, les alternatives possibles. Il peut comprendre une étape de formation professionnelle.  

Quel que soit votre statut, il existe une solution pour financer tout ou partie de votre temps de formation. 

Renvoi vers les différentes pages relatives à : 

  • Contrat d’apprentissage 
  • Dispositif démissionnaire 
  • Pro A – Reconversion ou promotion par l’alternance 
  • Plan de développement des compétences 

Chaque étape du projet prend un temps variable suivant son niveau d’informations et son implication personnelle dans la démarche. 
 

Faire un bilan de compétences

Comme on peut le constater, la construction d’un projet professionnel demande un travail sur soi-même ainsi qu’un travail de recherche, de réflexion, et de prise de recul vis-à-vis de sa situation. 

Pour appuyer les personnes dans cette démarche, pour les guider et leur permettre de surmonter leurs difficultés, il existe un accompagnement spécifique : le bilan de compétences. 

Le bilan de compétences permet l’analyse des compétences professionnelles et personnelles, ainsi que des aptitudes et des motivations d’une personne. Il aboutit à la définition d’un projet professionnel réaliste et adapté au marché de l’emploi et, le cas échéant, à la définition d’un projet de formation continue ou complémentaire. 

Pour des raisons techniques indépendantes de notre volonté, nous ne sommes pas en mesure d'accueillir nos usagers actuellement. Pour toute information, veuillez contacter le 0596 71 11 02. Nous vous prions de nous excuser pour la gêne occasionnée et vous remercions pour votre compréhension. La direction de l'AGEFMA.
This is default text for notification bar