Le CREFOP, organisation et fonctionnement

L’organisation et le fonctionnement du CREFOP s’articulent autour de trois instances.

Les instances du CREFOP Martinique :

Le Rôle du Plénier

  • Organiser la concertation entre les acteurs des politiques d’emploi, de formation et d’orientation professionnelle pour coordonner leurs actions assurer en particulier la cohérence des programmes de formation, des politiques d’emploi et de formation et des programmes d’intervention du FSE
  • Evaluer les politiques régionales d’emploi, de formation et d’information et d’orientation professionnelles et leurs conditions de mise en œuvre
  •  Emettre un avis sur un certain nombre de documents prévus par les textes

Réalisations du CREFOP :

  • Bilan annuel régional des actions financées au titre de l’emploi, de la formation et de l’orientation professionnelles
  • Dispositif de suivi et d’évaluation des parcoursVAE

Avis rendus par le CREFOP :

  • Convention annuelle de coordination relative au SPRO
  • Cahier des charges fixant les normes qualités s’imposant aux organismes participant au SPRO
  • Carte régionale des formations professionnelles initiales
  • Contrat de plan régional de développement des formations et de l’orientation professionnelles
  • Conventions régionales pluriannuelles de coordination de l’emploi, de l’orientation et de la formation professionnelles
  • Programme régional d’accès à la formation et à la qualification professionnelle des personnes handicapées
  •  Projet de convention Région/ Pôle emploi (achat de formations collectives)
  •  Avis CREFOP Outremer

Le rôle du Bureau

La répartition des membres au sein du Bureau était la suivante :

            Co-Présidents   :           Le Préfet de Région ou son représentant

                                                   Le Président du Conseil Exécutif ou son représentant

            Vice Présidents :           1 Représentant des Organisations Patronales

                                                   1 Représentant des Organisation Salariales

            Membres           :           2 Représentants du collège des élus

                                                   2 Représentants du collège de l’Etat

                                                   1 Représentant des Organisations Patronales

                                                   1 Représentant des Organisations salariales

Les prérogatives du Bureau

  • Le bureau du CREFOF prépare les réunions du CREFOP, il oriente et suit les travauxdes commissions
  • Il  est chargé de la concertation entre l’Etat, la Région et les organisations professionnelles d’employeurs et syndicales de salariésreprésentatives au plan national et interprofessionr(elujets: politique d’apprentissage, répartition des fonds de la taxe d’apprentissage non affectés par les entreprises, liste des formations éligibles au CPF.)
  • Il favorise dans ce cadre la définition et la mise en oeuvre d’une stratégie régionale concertée en matière d’orientation professionnelle, de développement de l’alternance et de le formation professionnelle des salariés comme des demandeurs d’emploi

Le bureau du CREFOP dispose de compétences en propre pour organiser la concertation sur :

  • La liste des formations et organismes éligibles à un financement hors quota de la taxe d’apprentissage
  • Répartition des fonds du solde de la taxe d’apprentissage non affecté par les entreprises
  • La désignation des opérateurs du conseil en évolution professionnelle (CEP)
  • La consultation sur la Stratégie Régionale pour l’Emploi

Il anime  :

  • Les politiques partagées de lutte contre le décrochage scolaire (PSAD)

Les commissions

L’activité et les travaux s’organisent autour de quatre commissions qui sont les suivantes :

Emploi : chargée du suivi du déploiement du Service Public d’Orientation Territoriale, du Conseil en Evolution Professionnelle, des dispositifs et des politiques de jeunesse, d’insertion, d’alternance, de mobilité.

Elle veille à la mise en perspective de l’articulation entre les différents dispositifs d’accompagnement et d’aide à la sécurisation des parcours professionnels

Comptes de la formation : assure le suivi et le bilan des actions de formations financées, ainsi que le contrôle et l’évaluation des politiques de formation professionnelle. Elle a pour objet la Capitalisation et vulgarisation des informations relatives aux fonds alloués par l’ensemble des acteurs : pouvoirs publics (Etat et CTM), entreprises, partenaires sociaux, individus) en matière d’emploi, d’orientation et de formation professionnelle. Elle assure le Suivi de l’évolution de ces engagements. A ce titre ses principales missions sont :

  • Assurer le suivi, le bilan qualitatif et quantitatif, le contrôle et l’évaluation des politiques de formation professionnelle 
  • Dresser un bilan des obligations d’information outre-mer 
  • Mettre en place des actions (études, enquête, analyses)

Orientation et Formation : L’Etat et la CTM assurent une responsabilité partagée sur l’Orientation et la Formation. Cette commission a pour objectif de veiller à la lisibilité et la cohérence du déploiement de l’ensemble des dispositifs ayant trait à ces deux champs. Les principales missions de cette commission sont :

  • Veiller au développement de la qualité de l’orientation
  • Veiller à une meilleure connaissance des métiers,
  • Suivre le développement de l’orientation tout au long de la vie
  • Suivre le déploiement du Conseil en Evolution Professionnelle
  • Suivre l’évolution e la carte des formations professionnelles

Territoires, Secteurs professionnels et Emploi : accompagne les changements et ce, à travers les diagnostics territoriaux, l’observation et l’analyse du déploiement ainsi que la mise en œuvre sur les territoires des politiques de l’emploi, de l’orientation et de la formation. Elle vise également à capitaliser et analyser les informations relatives au suivi opérationnel du déploiement de la réforme de la formation professionnelle. Cette commission a donc pour objet la Maîtrise de la dynamique conventionnelle régionale à travers la définition :

  • Des priorités du territoire
  • Des articulations recherchées entre politiques et dispositifs.

Ses Missions principales :

  • Accompagne les changements en se positionnant comme un espace d’anticipation et de capitalisation de bonnes pratiques à disposition de tous les acteurs de la concertation quadripartite.
  • S’intéresse aux diagnostics territoriaux,
  • Assure l’observation et l’analyse du déploiement et de la mise en œuvre sur les territoires des politiques de l’emploi, de l’orientation et de la formation,

Capitalise et analyse les informations relatives au suivi opérationnel du déploiement de la réforme de la formation professionnelle pour construire la vision régionale de la diversité des territoires

Pour des raisons techniques indépendantes de notre volonté, nous ne sommes pas en mesure d'accueillir nos usagers actuellement. Pour toute information, veuillez contacter le 0596 71 11 02. Nous vous prions de nous excuser pour la gêne occasionnée et vous remercions pour votre compréhension. La direction de l'AGEFMA.
This is default text for notification bar