4ème baromètre de la formation professionnelle 2023

Le 4e baromètre sur la formation et l’emploi met en exergue l’avenir professionnel des actifs ainsi que plusieurs questions d’actualité sur le CPF, la reconversion professionnelle et la VAE. Un focus sur les transitions professionnelles est proposé.

La formation professionnelle pour faire face aux changements du milieu de travail

Le baromètre de la formation et de l’emploi de Centre Inffo, réalisé en janvier 2023 en partenariat avec l’institut d’études CSA et basé sur les réponses de plus de 1600 actifs français, met en évidence l’importance d’une formation professionnelle pour faire face aux mutations du monde du travail. Dans un contexte économique et social tendu, marqué par l’inflation et les débats sur la réforme des retraites, de nombreux actifs s’interrogent sur les évolutions à venir dans le monde du travail, notamment en ce qui concerne les besoins en main d’œuvre, l’équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle, ainsi que l’organisation du travail.

Quel niveau de confiance en l’avenir professionnel ?

Les principales conclusions du baromètre montrent que le niveau de confiance en l’avenir professionnel est en baisse. Un tiers des actifs se déclarent peu confiants, avec une augmentation par rapport à février 2022. Parmi eux, 10% se déclarent même pas du tout confiants. En comparaison, en février 2020, avant le début de la crise sanitaire, ils étaient 25% à manquer de confiance.

Par ailleurs, 41% des actifs estiment que leur métier évolue rapidement, un chiffre stable depuis trois ans. Cette perception est plus forte chez les jeunes de 18 à 24 ans (54%), les personnes appartenant aux catégories socio-professionnelles supérieures et en particulier les cadres (54%), ainsi que dans le secteur des services (48%). Malgré cela, une majorité de 70% estime qu’elle exercera le même métier dans cinq ans, que ce soit de manière identique ou différente. Cependant, 19% des actifs estiment qu’ils exerceront un autre métier à cet horizon, ce qui souligne une certaine volonté de reconversion.

Environ la moitié des actifs interrogés (50%) envisagent de changer d’emploi, et parmi eux, un tiers (35%) prévoit même de le faire dans les deux prochaines années. Ces chiffres mettent en évidence une réflexion active sur les parcours professionnels et une volonté de s’adapter aux évolutions du marché du travail.

En conclusion, le baromètre souligne l’importance de la formation professionnelle pour répondre aux défis des mutations du monde du travail. Il met en évidence une baisse de la confiance en l’avenir professionnel, une perception de l’évolution rapide des métiers, ainsi qu’une volonté de reconversion et de changement d’emploi chez de nombreux actifs. Ces résultats soulignent la nécessité d’accompagner les travailleurs dans leur développement professionnel et de leur offrir des opportunités de formation adaptées aux évolutions du marché.

Aussi, plusieurs questions d’actualité sur le CPF, la reconversion professionnelle, la VAE, les transitions professionnelles sont également proposés.

Retour
Pour des raisons techniques indépendantes de notre volonté, nous ne sommes pas en mesure d'accueillir nos usagers actuellement. Pour toute information, veuillez contacter le 0596 71 11 02. Nous vous prions de nous excuser pour la gêne occasionnée et vous remercions pour votre compréhension. La direction de l'AGEFMA.
This is default text for notification bar